Il était une fois la littérature de jeunesse : enfin un MOOC sur le sujet !

MOOC Il était une fois la littérature pour la jeunesseVous ne savez peut-être pas ce qu’est un MOOC ? (prononcez mouc)
C’est l’acronyme anglais pour Massive Online Open Class = des cours en ligne gratuits à destination du plus grand nombre. Vidéos, quizz, recommandations d’ouvrages à lire, activités à poster sur le site qui seront corrigées par les autres participants (du coup, on corrige aussi les productions des autres), etc. Le MOOC Il était une fois la littérature pour la jeunesse s’adresse aux enseignants, libraires, bibliothécaires ou passionnés de littérature jeunesse.

Réalisé par l’université de Liège, ce cours vient tout juste de commencer et il durera jusqu’à la mi-mai. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22 avril 2017. Deux parcours sont proposés : Découverte ou Expert, selon le degré d’implication que l’on souhaite avoir et les connaissances dont on dispose déjà.

MOOC Il était une fois la littérature pour la jeunesse

 

Voici les enseignants :

  • Daniel Delbrassine : maître de conférence sur la littérature de jeunesse à l’université de Liège, il traitera les sujets du roman pour adolescent et de l’album ;
  • Valérie Centi : enseignante de littérature de jeunesse à la Haute École Charlemagne, elle nous parlera des albums pour adolescents et du paysage éditorial francophone ;
  • Björn-Olav Dozo : chercheur en humanités numériques et en culture populaire, il interviendra à propos du prolongement des univers fictionnels en dehors du livre ;
  • Vincianne D’Anna : journaliste spécialisée en littérature pour la jeunesse et en édition numérique, elle se consacrera aux applications, aux livres audio, aux livres en réalité augmentée, ainsi qu’aux usages d’Internet pour déclencher ou prolonger la lecture, notamment en abordant le phénomène des booktubeurs.

 

Et voici la vidéo de présentation du cours :


Il était une fois la littérature jeunesse par France Université Numérique
Plus d’informations sur la page Facebook du MOOC.

 

Je suis très enthousiaste à l’idée de découvrir les dizaines d’œuvres que les enseignants ont décidé de nous présenter et de voir l’analyse qu’ils en font ! J’avais été à l’époque enchanté par le livre de Martin Salisbury, Illustrer des livres pour enfants, où l’auteur dresse un large panorama de la chaîne du livre jeunesse. C’est d’ailleurs grâce à ce livre que j’avais osé commencer à illustrer sur une tablette graphique Wacom 🙂

C’est une bonne idée que les intervenants aient décidé d’interviewer des auteurs et des éditeurs du secteur. C’est toujours bon de bénéficier de l’expérience de gens qui connaissent le milieu, même s’ils faut garder à l’esprit que leur vision ne reste qu’un point de vue à un moment donné.

Le thème de l’édition numérique m’intéresse particulièrement, car j’aimerais pouvoir éditer mon album Les Lumières de la nuit en ebooks Kindle et Epub, mais je me demande quel résultat vont donner les 18 planches couleur au format paysage. Sur des écrans d’ordinateur et de tablettes, je ne me fais pas trop de souci avec des applications de lecture comme Amazon Kindle ou Adobe Digital Edition ; mais sur des smartphones et des liseuses, je m’interroge, d’autant que certaines liseuses sont en noir et blanc.

 

Je viens de commencer le premier module (pour l’instant seul à être disponible). Il s’attache à définir ce qu’est la littérature jeunesse et à quoi elle sert, notamment au travers de séquences de micro-trottoir 😉 Je trouve ça très amusant et inspirant. Vivement la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *