« C’est moi le plus fort » de Mario Ramos : le loup fanfaron devient l’arroseur arrosé [chronique maternelle]

Mario Ramos C'est moi le plus fort histoire de loupC’est moi le plus fort est un petit album jeunesse que j’adore 🙂 Déjà, les illustrations sont très belles et les personnages ont des expressions vivantes. Et puis, l’histoire est drôle ! Remarquez, c’est peut-être moi qui ai le plus apprécié ce livre, encore plus que mes élèves 😀

Et ce qui est sympa, c’est que Mario Ramos a fait une série de livres avec ce loup : il y a aussi C’est moi le plus beau et Le plus malin. Voyez plutôt :

Mario Ramos série du loup C'est moi le plus fort C'est moi le plus beau Le plus malin

L’histoire : c’est l’histoire d’un loup qui fanfaronne dans la forêt, à dire qu’il est le plus fort à qui veut l’entendre (et même à qui ne le veut pas) et à effrayer les plus petits que lui. Mais on sait bien que ceux qui font trop les fanfarons et qui ne respectent pas les autres finissent tôt ou tard par tomber sur un os 😉

C'est moi le plus fort Mario Ramos extrait de l'album jeunesse

Il y a de nombreuses références comiques à d’autres contes. Faire des liens est quelque chose que les jeunes enfants apprécient généralement. La chute est particulièrement drôle et les réactions de mes élèves ont bien confirmé que cet humour leur était accessible et qu’ils comprenaient parfaitement la morale de l’histoire. Une morale très en lien avec ce qu’ils peuvent vivre avec les autres dans la cour d’école.

Lien Amazon

C'est moi le plus fort Mario Ramos chronique littérature jeunesse maternelle

Thématiques éducatives : orgueil, loi du plus fort, juste retour des choses, respect et humilité.

Le plus : l’humour !

Public : lecture par l’adulte à des enfants de maternelle de 2 à 6 ans, lecture autonome par des enfants de CP et CE1.

Lien Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *